Top 10 des problèmes courants pour les voyageurs taille plus

On rencontre souvent des défis en voyage, peu importe sa taille. Mais les voyageurs dodus sont aussi confrontés à des pépins qui leur sont propres.
Et il n’y a rien comme un peu d’humour pour ouvrir le dialogue et mieux faire connaître ces défis typiques aux tailles plus!


10) Avoir besoin de BEAUCOUP plus de crème solaire…

… particulièrement en vacances à la plage.


9) Devenir l’attraction principale

Je voyage pour VOIR des attractions touristiques… pas pour en ÊTRE UNE ! Même si, la plupart du temps, les regards des locaux sont plus curieux que méchants, ça peut finir par devenir agaçant…


8) Les vêtements conçus pour le voyage n’existe (à peu près) pas en taille plus

Bonne nouvelle : on peut souvent se rabattre sur les vêtements de sport qui offrent une alternative décente.
Suggestion : jetez un oeil sur le site web de la compagnie canadienne Tilley, qui fait des vêtements conçus pour le voyage et offre certains modèles en taille plus, pour hommes et femmes!


7) Trouver de l’équipement qui nous fait

Je pense surtout aux sacs à dos et sacs de taille dont les courroies sont rarement suffisamment longues pour accomoder les silhouettes plus généreuses. Mieux vaut magasiner ces items en personne, car lorsqu’indiquée, la longueur des courroies est rarement correcte…

 


6) Les gens convaincus qu’on n’est pas en forme / qu’on a besoin de repos aux 2 minutes

Si vous êtes épargnés par le regard inconfortable qu’on vous jette quand vous êtes la seule personne dodue au sein d’un groupe pour une activité quelconque, vous aurez sûrement droit aux coups d’oeil furtifs du guide qui vérifiera si vous suivez toujours ou qui vous demandera si vous êtes OK ou si vous avez besoin de vous reposer.
Je dois admettre que ça m’énerve souvent quand les gens s’imaginent que je n’arriverai pas à suivre à cause de mon poids.
Je m’entraîne vous savez, même si le cliché de la personne en surpoids veut que je sois paresseuse. (Parfois, j’aimerais tellement pouvoir leur lancer un défi sur un vélo de spinning!)


5) Des installations et de l’équipement qui font défaut…

Les banquettes des restos, les cabines des toilettes, les sièges de manèges ou encore l’équipement fourni lors d’activité quelconque (ex. gilet de sauvetage)… j’en passe.
Pour éviter des déceptions qui pourraient être coûteuses, en plus d’être humiliantes, il est bon de communiquer avec les entreprises ou les agences à l’avance pour être sûr qu’on pourra profiter pleinement de leur service!


4) Le transport

Les avions – des gros Boeing commerciaux aux petits avions locaux comme ceux qui survolent les lignes de Nazca -sont sans doute les moins accomodants, mais à l’occasion, les sièges de trains et d’autocars vous en feront voir de toutes les couleurs…  (Comme la couleur des ecchymoses que vous pourriez vous faire si vous n’êtes pas hyper prudent(e)s en circulant dans les allées! Pas très joli quand on s’en va passer une semaine en maillot sur la plage…)

Et je vous évite ma haine profonde pour les tablettes rétractables…


3)  Impossible (ou presque) de mettre la main sur des vêtements taille plus dans de NOMBREUX pays…

Bonne chance si vous perdez vos bagages…
C’est pour ça que j’ai adopté le voyage avec un bagage à main seulement (au moins pour me rendre sur place; c’est quand même moins pire quand les bagages sont retardés quand on revient chez soi… à moins, bien sûr, de se retrouver coincé(e) pendant une escale ET sans bagage.
Conseil : Si votre budget le permet, faites-vous plaisir et visiter les tailleurs locaux qui vous feront des vêtements sur mesure… Ça fera de chouettes souvenirs à rapporter à la maison!


2) Vouloir tout apporter dans son bagage à main (pas de bagage en soute)

Les dimensions des bagages à mains sont les mêmes, peu importe la taille! Sauf que mes vêtements – et mes sous-vêtements aussi, soyons honnête! – sont pas mal plus grands que ceux des gens de taille « standard ». Avec beaucoup d’imagination et de créativité, on peut y arriver cependant!!


1) Deux mots, un drame : PEAU. IRRITÉE.

L’irritation (à cause du frottement) n’épargne personne et vous retrouvera où que vous soyez! ON NE PEUT L’ÉVITER! Mais en sachant comment l’éviter ou comment y remédier, on peut au moins éviter que le voyage soit gâché!
Conseil : des shorts anti-irritation pourraient… vous sauver la peau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *