Les jaloux vont maigrir… (mais nous, pas nécessairement!)

NDLR : « Les jaloux vont maigrir » est la traduction la plus reconnue et acceptée de l’expression « Haters Gonna Hate ». Elle sous-entend que les jaloux dépenseront tellement d’énergie à détester qu’ils en perdront du poids. Quelle belle ironie… quand c’est NOUS qu’ils voudraient voir maigrir!

Avez-vous déjà remarqué les commentaires des trolls qui suivent les billets et autres statuts body positive et/ou « pro taille plus » ? Toujours la même rengaine. « Perdez du poids, mangez moins, bougez plus, vous êtes gros ». Comme si c’était la solution à tout. Et la plupart du temps, ç’a n’a AUCUN rapport.


Les autres « arguments » sont souvent à propos des choses dont ils sont « privés » à cause de nous: on monopolise les soins de santé, on prend toute la place (dans le bus, l’avion, etc.).

Évidemment.

Notre but dans la vie est de vous voler votre espace et l’accès aux soins de santé. Ces mêmes soins de santé où on nous évalue pour notre poids AVANT MÊME d’avoir été testé pour quoi que ce soit d’autre.

Les jaloux vont maigrir

Je serai soulagée quand j’irai aux urgences et que le docteur ne me demandera pas si j’ai le diabète. Question de relier tout problème de santé expliquant ma présence à cette maladie (dont je ne souffre pas).

J’ai mal au genou parce que je me suis blessée au gym. J’ai mal à la poitrine parce que je me suis étiré un muscle en soulevant des poids. Non, je ne suis pas en train de faire une crise cardiaque.

J’ai arrêté de fumer il y a 10 ans et je bois peu.
Je mange bien et je triche à l’occasion… comme tout le monde.
Mon dernier bilan de santé était tout à fait correct et je ne suis clairement pas la pire patiente de mon médecin.
En fait, sur papier, je suis en pleine forme!
Mais ça, ça ne compte pas. Ce que les gens voient quand ils me regardent, c’est mon poids.
Personne ne voit mes taux tout à fait appropriés de sucre ou de cholestérol, ma pression sanguine normale ou l’état général de mon corps.

Les jaloux vont maigrir
Si un jour je souffre de haute pression sanguine, ce sera sans doute à cause des médecins qui font mal leur travail!

Mon but?

Redonner aux gens leur autonomie, voire leur dignité, quand ils voyagent.

Je n’ai pas l’intention de prendre quoi que ce soit, de qui que ce soit. Les conseils présentés sur ce blogue ont pour but de nous permettre de voyager mieux ENSEMBLE. Je n’encourage pas les gens à « déborder » sur le siège d’avion du voisin. Au contraire, je veux aider à ce que ça n’arrive pas. Parce que, voyez-vous,  on n’aime pas ça quand ça arrive. Ça nous rend aussi mal à l’aise, sinon plus! (Et comme l’industrie ne semble pas réagir aux besoins évolutifs du marché, il faut un moyen de s’en sortir pour mieux voyager. ENSEMBLE.

Les jaloux vont maigrir
En toute honnêteté, je dois l’admettre…

IL Y A UNE CHOSE QUE J’AIMERAIS BIEN VOUS ARRACHER!
C’est cette idée ridicule que la taille d’une personne devrait déterminer de son bonheur ou sa capacité de faire – ou ne pas faire – quelque chose

Je veux permettre aux personnes dodues de voyager agréablement au travers des autres. (Et croyez-moi, le voyage est une source incroyable de défis à ce sujet, d’où la nécessité d’un blogue comme celui-ci!)

Je vis très bien avec mes livres en trop et mon tour de taille généreux.

J’utilise ma créativité et mon imagination pour pallier aux manques d’industries mal-adaptées ou peu informées de la réalité vécue par les backpackers taille plus.

Après avoir eu droit à ma dose d’intimidation à cause de mon poids. Je me suis battue pour trouver mon équilibre et je suis enfin zen avec mon image… et je n’ai pas l’intention que qui que ce soit vienne perturber cet équilibre, particulièrement quand je suis en voyage, mon moment le plus précieux de l’année !

Et malgré tout, je souhaite le meilleur à nos détracteurs. J’espère de tout coeur qu’ils trouvent leur bonheur et leur « vocation » dans la vie… excluant, bien sûr, le harcèlement de personnes basé sur le poids.


Je ne prétends pas que nous sommes pareils; ce n’est clairement pas le cas.

J’aspire simplement à ce que nous soyons tous traités avec le même respect.
À ce jour, être gros(se) demeure une des rares raisons socialement acceptées d’être intimidé ou exclus.

Les jaloux vont maigrir

J’en ai ma claque d’être considérée comme une « espèce » distincte (et inférieure, voire mauvaise). Ou d’être une forme de fétiche. (Je ne vois pas en quoi c’est « coquin » d’être en relation avec une personne corpulente!)

J’en ai marre d’être en marge des normes de la société, de vivre en parallèle du monde « standard ».

Ce que vous entendez en ce moment? Juste le vacarme des trolls qui m’ont collé l’étiquette des personnes glorifiant l’obésité (sans doute le troisième argument qu’on nous rabâche constamment)…

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :