Sofa Happy Air : les coutures font-elles… le poids ?

sofa happy airLe sofa Happy Air fait partie de la gamme de sofas/hamacs gonflables qui gagne en popularité depuis quelques étés. De plus en plus, on en voit sur les plages, dans les aires de pique-nique et les parcs montréalais.

Le concept en soi est plutôt simple : une chambre à air (rappelant vaguement une saucisse pliée en deux) que l’on remplit… d’air. Une fois gonflée, on roule l’extrémité pour conserver l’air à l’intérieur (comme on le fait avec les sacs étanches utilisés pour les activités nautiques). Ne reste qu’à sceller l’extrémité avec la boucle, et voilà ! Votre Happy Air est gonflé pour 2 à 6 heures… selon votre niveau de bougeotte !


Mini-introduction du sofa Happy Air Sofa…

Sandrine, qui a créé Happy Air, a fait une présentation à l’émission Dans l’oeil du dragon à la télévision d’ICI Radio-Canada en mai dernier. Gilbert Rozon, un membre du panel d’investisseurs québécois potentiels, a décidé de financer la compagnie à raison de 15 000 $ en échange de 15 % de la compagnie. (Dans le cadre de la même émission, Rozon a aussi investi 100 000 $ dans l’application de sentiers de randonnée Hikster que j’ai découverte dans le cadre du Salon aventure plein air, en avril dernier.)


Le banc d’essai

Plus tôt cet été, j’ai testé le sofa Happy Air afin de voir son potentiel pour les voyageurs et backpackers.

Le produit est facile à emballer et remballer ; le sac de transport a été conçu pour ne pas avoir à passer des heures à enlever l’air du sofa afin de pouvoir le ranger. C’est à la fois un avantage et un inconvénient, cependant. S’il est pratique de facilement déballer et ranger son sofa Happy Air, il demeure un objet assez encombrant, si on le considère dans une perspective d’équipement de voyage.

Un piquet (de type « piquet de tente ») est inclus dans le sac de transport, afin de pouvoir sécuriser le Happy Air et éviter qu’il ne s’envole. (Je vous le jure, ça peut arriver en quelques secondes seulement, tellement c’est léger, malgré son volume ! C’est arrivé à Sandrine alors qu’elle me faisait une démonstration du produit…!) On plante le piquet dans une des boucles d’amarrage, au coin du Happy Air, pour le maintenir en place.

Et c’est là que les choses se gâtent… Bien que la compagnie dit appporter un soin particulier aux coutures, je ne suis pas sûre que ce soit le cas… du moins pour les boucles d’amarrage. (Ou alors ces boucles n’étaient pas une si bonne idée, finalement.) Pendant ma période de test, l’une de ces boucles s’est défaite du sofa; la couture a lâché. Le plus étonnant, c’est que je n’ai aucune idée à quel moment cela a pu se produire! Le test a pourtant été mené dans des conditions tout à fait normales d’utilisation. (La seule autre personne qui se soit assise dessus était moins lourde que moi !) Je n’ai constaté le bris qu’au moment de plier et rouler le Happy Air pour le ranger dans son sac de transport !


À vos marques, prêts, remplissez !

En l’absence de vent, le remplissage exige de courir sur quelques mètres à plusieurs reprises ; la chambre à air ne peut être remplie uniquement en marchant, même à un bon rythme. Cet aspect peut rendre l’utilisation du produit moins accessible aux personnes qui ne sont pas en mesure de courir les quelques sprints requis.


sofa happy air demonstrationHAPPY AIR SOFA – EN RAFALE

Prix : 89.99 CAD (71 USD / 62 €)
Tissu : Nylon 210T Ripstop
Couleur : sur les photos, jaune fluo (en début de billet) et rose (ci-contre); aussi disponible en noir, bleu, vert, rouge, violet, orange et jaune
Poids : 2.4 lbs (1.1. kg)
Dimensions : selon les infos de manutention, un peu moins de 12.6 x 7 x 4.5 po (32 x 18 x 12 cm)
Caractéristiques & accessoires : piquet d’ancrage, pochette pour accessoires, sac de transport & ouvre-bouteille coordonné

UN BON CHOIX POUR LE BACKPACKING ?

-Pourrait être intéressant pour des excursions d’un jour
-Trop gros pour les bagages
-Ne peut être utilisé que sur un terrain plat, au risque de devenir un traîneau !


VERDICT

Malheureusement, il ne serait pas réaliste de considérer sacrifier l’équivalent d’un à deux jour(s) de vêtements – au moins ! – pour transporter un sofa Happy Air lors de mes voyages. C’est sans doute le cas pour une majorité de voyageurs de type backpacker, peu importe leur taille, d’ailleurs. Les défis au niveau des bagages sont déjà nombreux sans devoir faire un compromis aussi important. 

Je trouve aussi que le prix (90 $ – au-delà de 100 $ si on ajoute les taxes en vigueur, plus 10-20 $ pour la livraison) est excessif. Les accessoires et caractéristiques ne justifient pas un prix aussi élevé… Surtout quand on voit ce qui s’est produit avec la boucle d’amarrage ! Pour le voyage, pour moi, c’est un « non ». 


sofa happy airSofa Happy Air – Montréal, QC

www.happyairsofa.com (en angl. seul.)

Facebook: @HappyAirSofa

Rendez-vous sur Hellocoton !
%d blogueurs aiment cette page :