La fouta d’Allia Designs & Cultures

Comment j’ai découvert la fouta…
fouta allia design cultures
Courtoisie d’Allia Design & Cultures

Il ne faut pas vous en faire si vous ne connaissez pas la fouta. Jusqu’à ce que je tombe nez à nez avec un kiosque qui en était couvert, je n’avais pas la moindre idée de ce que c’était ! C’est en faisant la rencontre et en discutant avec François et Laurence Sailly que j’ai fait la découverte ! (Ils sont les copropriétaires de la boutique montréalaise Allia Design & Cultures, spécialisée en déco, artisanat et autres spécialités d’Afrique du Nord.) Tout ça s’est passé au Salon Aventure et plein air, en avril dernier.

D’une gentillesse incroyable, François et Laurence m’ont fait connaître ce produit surprenant. Au cours de l’été, j’ai mis ma fouta à l’épreuve, et, quel bon timing, me voilà avec mon évaluation alors que la saison des écharpes est sur le point de commencer… ! Qu’on le sache : la fouta peut vous suivre toute l’année, de la plage aux rigueurs de l’hiver. Il ne suffit que de réaliser toutes les possibilités qu’elle offre pour l’adopter à l’année !


Fouta 101

La fouta (aussi « foutah ») est une serviette tissée originaire des pays de la Méditerranée (Tunisie, Turquie, etc.). Elle est habituellement faite de coton ou de lin. Traditionnellement, on la retrouve dans les bains turcs, où elle sert de serviette afin de se couvrir. Dans d’autres régions du monde, elle fait partie de l’habillement usuel, ou alors des vêtements de détente.
(Le produit n’a pas de lien avec la région du Fouta-Toro en Guinée ou du Fouta-Djalon au Sénégal…)

Les foutas vendues chez Allia sont faites en Tunisie, l’un des pays de production d’origine. Le plus drôle, c’est que quand j’ai vu ces grands châles, je n’avais aucune idée qu’ils pouvaient servir de serviettes ! J’aurai cru à une écharpe, voire un paréo. (Pour plus d’infos, voir les détails de la boutique en fin de billet… Le site web a une section entière consacrée aux foutas !)


fouta allia design cultures

Passons aux choses sérieuses. Est-ce que la fouta mérite de remplacer la serviette de voyage ? Je crois que oui. Elle est si versatile ! Au-delà du simple séchage après la douche ou la plage, c’est une écharpe/châle, mais aussi un paréo… On peut aussi la rouler pour en faire un oreiller de fortune pour les longs transports.

La texture de la fouta que j’ai mise à l’épreuve était incroyablement douce. Bien assez pour être portée au cou. Jamais trop rude, même avant un premier lavage. Elle est aussi très résistante. Son tissage résistant en fait un allié de choix pour le style de vie des backpackeuses.

La taille, ça compte…

Avec ses 37½ x 77 po (95 x 195 cm), la plus grande taille disponible suffit pour bien me couvrir, sans être trop courte… ou laisser une grosse « craque » pas couverte tout le long de mon corps ! (Une bonne couverture pour s’enrouler ET qui est assez longue, quoi !) Un atout MAJEUR en faveur de la fouta (vs. la serviette dite « de voyage », souvent trop petite pour couvrir nos courbes plus généreuses !)

Malheureusement, comme la température a soudainement descendu sur Montréal avant même que je n’aie eu la chance d’aller à la plage avec ma fouta, je n’ai pas eu l’occasion de faire une séance de photo à la plage. Je compte tenter d’y remédier quand je serai au bord de la Mer Noire, en Bulgarie, dans les prochaines semaines… (Plus à venir sur Instagram !)


LA FOUTA – EN RAFALE:

fouta allia design culturesPrix :  40-50 $ CAD (32 US $ / 27 €)
Tissu : 100 % coton (pour le modèle testé)
Couleur : Crème et noir (sur la photo – grand choix de couleurs et motifs disponibles)
Tailles disponibles :  37½ x 77″(95 x 195 cm) dans le cadre de ce test; d’autres dimensions disponibles
Entretien : Laver à la main ou au cycle délicat à l’eau tiède; suspendre pour sécher (ne pas mettre à la machine pour sécher)

EN QUOI C’EST UN BON CHOIX POUR LE BACKPACKING:

-Item très compact
-Grande polyvalence (c’est une serviette, une écharpe, une jupe, un paréo, et encore plus…)
-Le tissage plat contribue à un séchage plus rapide et diminue le risque que la fouta garde une odeur de moiteur


fouta allia design cultures
Courtoisie d’Allia & Design Cultures
MON VERDICT SUR LA FOUTA

Oui madame (ou monsieur) ! Je considère d’ailleurs remiser ma serviette de voyage, puisque celle-ci n’offre pas une meilleure « performance » et n’est pas aussi polyvalente. À qualité égale, on opte pour la polyvalence ! Un bel ajout à mes bagages pour la Bulgarie… Ma fouta sera particulièrement pour les quelques jours de plage prévu à l’horaire… La fouta a officiellement l’approbation de la Backpackeuse taille plus !

(Un gros merci à François & Laurence qui m’ont fait découvrir ce produit fascinant et sans qui ce billet n’aurait pas été possible !)


fouta allia design culturesAllia Designs & Cultures
http://alliadesignetcultures.com/

1987 Wellington, Montréal, QC
Tél.: 438-382-1635
Facebook : @souvenirsdevoyage

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :