Bulgarie taille plus : Varna (Варна)

« Bulgarie taille plus : Varna » est le quatrième billet d’une série inspirée de mon récent voyage en Bulgarie. Pendant 3 semaines, en septembre et octobre 2017, j’ai sillonné le pays et l’ai découvert à travers 6 villes différentes. D’est en ouest et du nord au sud, j’ai visité de nombreuses régions bulgares et c’est maintenant le moment de partager mes aventures !


Varna (Варна en cyrillique) : troisième ville de Bulgarie (plus de 300 000 habitants) et endroit de prédilection pour profiter des plages de la mer Noire. On y trouve beaucoup d’hôtels et de centres de villégiatures de luxe, de casinos et… de touristes ! En boni : Varna est la capitale européenne de la jeunesse de 2017 !

Malgré tout ce luxe, Varna demeure quand même un arrêt typique sur le circuit backpacker bulgare.

Pour mon séjour dans cette ville, j’ai posé mon sac à dos au Yo-Ho hostel. Ma chambre (privée) y était propre et confortable. Ce hostel à l’ambiance sympathique bénéficie d’un emplacement idéal, à 5-10 de marche du centre de la ville.

C’est le 22 septembre que j’ai mis le pied à Varna, une semaine après mon arrivée en sol bulgare, à Sofia. Il s’agit du jour de la fête nationale (Ден на независимостта на България) et plusieurs célébations (danse et chants traditionnels) prenaient place lors de mon passage. Quel excellent timing ! (En fait, je le savais et j’avais prévu le coup, haha !)


plus-size bulgaria varna beach black sea
Morgane et moi après une baignade dans la Mer Noire… C’était frisquet, mais chouette !
Avant tout… la plage !

Varna est une ville très propre. (Comme la plupart des endroits que j’ai vus en Bulgarie, d’ailleurs.) Très « polie », avec ses petites rues piétonnes en pierres… Même le McDo est dans un beau bâtiment !

Pour dire vrai, je n’étais pas trop sûre que cette ville était pour moi, à mon arrivée… ! Mais aimant les villes en bord de mer, il FALLAIT que j’y aille !

J’ai aussi eu la chance de faire la connaissance de Morgane, une membre de la communauté de la page Facebook de La Backpackeuse taille plus qui a eu la gentillesse de me proposer de me faire découvrir la ville ! (Trop gentil !)

Dès mon arrivée, Morgane m’a prise sous son aile et m’a fait connaître la ville, ses ami(e)s et donné de nombreux conseils sur Varna.

On a même osé faire trempette dans la mer Noire, bien qu’il faisait un peu frais… On a toutes les deux été surprises par la température – froide – de l’eau ! (Je dirais même plus qu’on s’est tapées une petite hypothermie des mains et des pieds après coup ! Heureusement, ce n’était rien de sérieux… !)

plus-size bulgaria varna street art cute
La murale préférée de Morgane (tellement cuuuute !) à Varna…

Le monument de l’amitié bulgare-soviétique & la promenade Sea Garden

plus-size bulgaria varna monument soviet friendship

Parmi les endroits visités avec Morgane, le Monument of the Bulgarian Soviet-Friendship. Bien planté au sommet de la colline Turna et des 305 marches de l’Escaliers des vainqueurs (Staircase of Victors), cette visite était un des points culminants d’une journée de 19 kilomètres de marche. (Du moins, c’est ce que mon cellulaire a estimé comme distance parcourue !)

Ce bâtiment est un exemple typique de l’architecture des constructions soviétiques / communistes que l’on retrouve un peu partout dans les pays qui étaient à l’est du Rideau de fer. Des tonnes de bétons (10 000 apparemment) pour rendre hommage aux collaborations entre la Bulgarie et l’URSS.

Bien que l’accès ait été condamné, il est encore possible d’y entrer… si on arrive à se faufiler dans la grille à l’arrière du bâtiment ! (Mes fesses n’ont pas coopéré, malheureusement…) Malgré tout, la vue de l’extérieure n’en demeure pas moins épique. Et que dire de la vue sur Varna et la mer Noire !

plus-size bulgaria varna beach sunset

Cette grosse journée de marche de 19 km nous a permis de voir (Morgane, ses amis et moi) les quais de Varna, les superbes parcs de la ville et, bien sûr le Monument mentionné plus haut. Et on a fini ça à la plage, avec quelques cidres et un coucher de soleil. Et après, un souper dans un resto du Sea Garden (promenade pavée le long des plages de la mer Noire).


Pobiti Kamani (la Forêt de pierres / le Désert de pierres)

Dimanche matin au Yo-Ho Hostel : un gars saoûl – qui s’est lui-même déclaré être un connard – traîne dans la zone commune. Plutôt déplacé et fatigant, le gars, surtout à cause de son niveau d’ébriété. C’est à cause (grâce ?) à lui qu’on s’est retrouvé un petit groupe à discuter dans un coin, question d’essayer de l’éviter le plus possible. C’est comme ça que Chichi, Thiago, Ola, Zuzanna et moi avons décidé de partir en excursion à Pobiti Kamani, la Forêt de pierres ! (Ensemble, on s’est aussi fait collectivement chicaner dans le bus pour se rendre là-bas par une vendeuse de billet pas contente parce qu’apparamment, on faisait trop de bruit. Mais ça, c’est une autre histoire !)

plus-size bulgaria varna stone desert stone forest Pobiti Kamani

Pobiti Kamani, c’est un site de formations rocheuses qui couvre quelques kilomètre et se situe à 20 km du centre de Varna. On a fait la première partie du parcours en transport en commun (bus) pour quelques levas. Une fois rendu à un carrefour en dehors de la ville, on a fait à pieds les 5 km qui restaient pour se rendre sur place. Important : faites le plein de collations et d’eau en ville, car on n’a pas vu une seule épicerie ou dépanneur une fois sorti de Varna ! Autre truc important : assurez-vous de garder votre ticket de bus… mais surtout, d’avoir le bon ! La vendeuse de billet au retour a fait un peu de problèmes à Thiago car elle lui avait vendu un billet différent du nôtre et voulait qu’il paie DE NOUVEAU ! (Heureusement, ce n’est pas arrivé…)

plus-size bulgaria varna stone forest stone desert Pobiti Kamani
La reine du cap de roche ! (Oui, c’est moi là-haut !)

Souper au sommet à l’hôtel Cherno More

Fatigués et affamés après notre balade à Pobiti Kamani, j’ai pris en charge le souper… ou du moins, le restaurant où on irait manger ! J’ai déniché le Panorama, situé au 15e – et dernier – étage de l’hôtel Cherno More… dans la section des restos économiques ! (On a eu pas mal de doutes, mais c’était vrai ! On a eu aussi un peu peur de se faire refuser l’entrée habillés comme on était, haha !)

Bien que le menu soit plus « européen » que bulgare, on a bien mangé. Mais surtout, on a profité de la magnifique vue sur Varna au coucher du soleil. (Ça valait le coup, comme vous pouvez le voir sur le photos !)

Et après avoir sillonné la ville (sans succès) pour trouver un karaoké où finir la soirée, Thiago, Ola, Zuzanna et moi avons marché jusqu’au hostel… en chantant « What’s up » de 4-Non Blondes dans la rue ! (Un de ses moments magiques de la vie de backpackers… ♥)

plus-size bulgaria varna cherno more hotel panorama sunset
Vue du restaurant Panorama…

Mon expérience à Varna n’aurait pas été aussi magique sans les gens rencontrés sur place…
♥ Un gros, gros merci à Morgane qui a joué les guides touristiques ! ♥
♥ Chichi, Ola, Zuzanna, Thiago… c’est trop chouette de partir à l’aventure avec vous ! ♥


Après avoir traversé la Bulgarie jusqu’à l’est, c’était le temps de repartir en sens opposé, direction l’ouest ! Prochain arrêt : Veliko Tarnovo. Retour dans les montagnes luxuriantes du centre de la Bulgarie !

Demeurez branché(e)s pour le cinquième « épisode » de « Bulgarie taille plus » !


Toutes les photos (C) 2017 – Edith Bernier (La Backpackeuse taille plus)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :