Friction & peau irritée : cauchemar enflammé

C’est l’été et il faut beau. Et chaud. Vous vous baladez pendant la journée et, forcément, vos cuisses frottent. Au début, la peau irritée s’endure… tant que la balade est courte. Mais le spectre du « chub rub » rôde sournoisement.

Lorsqu’on est en voyage quelque part, on n’a souvent que peu de temps pour tout voir. Mais on ne veut pas non plus perdre une journée dans sa chambre de hostel en bobettes, les cuisses blanchies de crème hydratante et forcée à marcher comme un cowboy !

La plupart d’entre nous avons vécu le cauchemar enflammé qu’est l’irritation de la peau sur la face intérieure des cuisses. Et toutes, nous sommes en quête de solutions miracles.

peau irritée chafing chub rub cuisses irritées aloe vera

Onguents, remèdes, gels et cie

Les gels à base d’aloe vera (le moins parfumé possible) offrent un certain soulagement, mais sont absorbés très rapidement par la peau et exigent une application fréquente. La gelée de pétrole (ex. Vaseline) prendra un peu plus de temps à pénétrer dans la peau, mais peut être plutôt odorante. On risque également des taches grasses sur ses vêtements, ses draps, etc.

J’ai aussi testé le gel anti-friction de Lanacane; ça dépanne bien, mais si vous avez besoin de rapidement retourner à vos activités, le feu de l’irritation reviendra assez rapidement.

Entre autres produits, j’ai aussi utilisé une variété de crèmes et d’onguents pour l’érythème fessiers des bébés (si c’est assez doux pour eux, ça doit l’être assez pour nous !). La pâte de zinc (ex. Zincofax) et les onguents à base de vitamine E offrent un soulagement corrects.

Mon choix # 1 demeure l’onguent – aussi disponible en crème – « A & D » (pour les vitamines A & D), un produit qui a traîné dans la pharmacie familiale d’aussi loin que je me souvienne. En cas d’irritation extrêmes, c’est ce que j’ai trouvé de mieux. (Quoique l’idéal demeure quand même d’éviter de se rendre à un stade d’irritation aussi avancé!)

Vêtements à la rescousse !

peau irritée chafing chub rub cuisses irritées skort

Skorts (contraction de « skirt » et « short ») sont parfois des solutions intéressantes, selon le modèle. Il est crucial que le short cousu sous la jupe soit ajusté afin d’éviter qu’il ne trouve retroussé et tassé entre les jambes, causant plus de mal que de bien.

Le port de shorts cyclistes (cuissards) sous vos jupes/robes peut empêcher de développer de l’irritation… D’un autre côté, ça peut devenir chaud assez rapidement. Il faut alors parfois choisir le moindre de deux maux…

** Mise à jour de 2016 **
Il existe désormais des shorts anti-irritation ! Toutes les infos par ici…

Avec le temps, j’ai réalisé que les tissus synthétiques (ex. microfibre, polyester) offrent une meilleure protection que les fibres naturelles (ex. coton). Ces tissus glissent aisément, et vos cuisses aussi ! Un short offre aussi son lot de « protection » en cas de coup de vent, ou si, comme moi, vous ne vous assoyez pas toujours élégamment quand vous portez une jupe ou une robe ! Les fibres synthétiques ont tendance à rester moites moins longtemps et sèchent plus rapidement après avoir été lavées.

peau irritée chafing chub rub cuisses irritées

On répare les trous…

… dans les parties à risque ! La peau exposée est à risque !

La rumeur veut que…

… l’application d’antisudorifique dans les zones sensibles pourraient permettre d’éviter la moiteur et la transpiration et l’irritation qui en découle. L’avez-vous essayé ? Avec succès ?

** Mise à jour de 2016 ** 
J’ai fait le test avec de l’antisudorifique,,, avec succès pour des courtes sorties pas trop loin de chez moi ! Je n’ai pas osé en faire plus, mais ça semblait quand même prometteur…!

N’hésitez pas à partager vos trucs et suggestions pour lutter contre la peau irritée dans les commentaires… on n’en a jamais trop !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :