J’ai testé : la bralette Get Mesh de J3L Lingerie




La bralette Get Mesh est une création de Lingerie J3L, une toute jeune compagnie basée à Montréal. (Lingerie J3L est en activité depuis janvier 2017.) L’un des objectifs de la marque ? « Donner la chance aux femmes d’être bien dans leur corps en arborant une lingerie à la fois sensuelle et confortable. »

J’ai eu la chance de rencontrer Jeanne Lebel et Laurence Lafond, les deux instigatrices derrière cette compagnie… Lors de cette rencontre, j’ai vite fait de constater que les jeunes femmes devant moi avaient à coeur d’encourager une meilleure représentation de la diversité des corps féminins.

Déjà, leur site web valait le coup d’oeil, lors de ma visite… En vedette, des modèles canadiennes de toutes les tailles et silhouette. (La gamme de tailles de Lingerie J3L va de « très petit »… à 5X !) Les fondatrices ont aussi choisi d’éviter de faire appel aux retouches, question que les modèles et mannequins soient représentées le plus fidèlement possible.

Comme les bralettes s’annoncent incontournables encore cet été, j’ai décidé de tester la bralette Get Mesh !


bralette get mesh j3l lingerie vanessa duchel
Vanessa Duchel, une des ambassadrices de J3L Lingerie
Bralette 101

La bralette sert principalement à couvrir la poitrine, et parfois à en limiter partiellement le « mouvement ». À l’inverse du soutien-gorge, la bralette n’est pas conçue pour supporter les seins, à proprement parler. Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par le « support relatif » de la bralette Get Mesh. (J’ai même poussé l’audace jusqu’à la tester au bureau !)

Les bretelles de ce modèle sont assez étroites et je m’attendais à ce qu’elles marquent possiblement mes épaules… ce qui n’est pas arrivé dans mon cas !

Il n’y a qu’un pépin (mais qu’on ne peut ignorer) avec la bralette Get Mesh. Les « bonnets » ne semblent pas adaptés aux poitrines plus généreuses. En cas de mouvement, les seins sortent facilement du bonnet pour créer un infâme « double boob ». Les femmes portant un bonnet C-D ou plus (selon mon expérience avec la Get Mesh) seront presque certainement sujettes à ce type de « débordement ».

Au-delà du risque de « débordement », j’ai apprécié le port de cette bralette. Elle est confortable et légère et suit bien les mouvements du corps. Avec un ajustement approprié des bonnets pour les plus grandes tailles, je crois que la bralette Get Mesh pourrait devenir une concurrente non-négligeable dans le marché de la lingerie. Elle pourrait même permettre à Lingerie J3L de rivaliser avec plusieurs marques bien établies.


BRALETTE GET MESH BRALETTE – EN RAFALEbralette get mesh j3l lingerie

Prix : 45 $ CAD  (35 USD / € 30)
Tissu : 78% nylon, 22% Spandex
Couleur : noir
Tailles disponibles : de Delicate à Nice & Curvy (XS à 5X)
Entretier : laver à la main à l’eau froide; suspendre pour sécher

UN BON CHOIX POUR LE BACKPACKING ?

-Très compacte et légère (sans armature)
-Une option intéressante – et confortable ! – à porter pour les longs déplacements


VERDICT

Pour le moment, la bralette Get Mesh n’est pas idéale pour les poitrines plus généreuses (bonnet C ou plus), à cause des bonnets moins bien conçus pour ces tailles. En attendant cet ajustement qui pourrait tout changer, je peux cependant recommander cette bralette aux femmes aux poitrines plus standards qui devraient y trouver une alternative intéressante à leurs soutiens-gorge !


Toutes les photos sont une courtoisie de J3L Lingerie


bralette get mesh j3l lingerie
J3L Lingerie (Montréal, QC)

lingeriej3l.ca
Facebook @JtroisL
Instagram @j3l_lingerie

 

 




Soyez le premier à commenter

Leave a Reply - Votre réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.