BONNE FÊTE BLOGUE! Déjà 4 ans…

Dimanche dernier, La Backpackeuse taille plus fêtait son 4e anniversaire !

Après 4 ans, j’ai l’impression que mon blogue est devenu un peu comme un jeune adulte, qui a une bonne idée où il s’en va, mais reste ouvert aux opportunités de changement et d’évolution, si l’opportunité se présente (ou le besoin se fait sentir) ! D’un autre côté, ce blogue veut continuer à plaire, tout en désirant partager avec le monde entier sa raison d’être avec quelques coups d’éclat et un brin de rébellion !

200 articles dans 2 langues plus tard, après avoir écrit sur l’équipement, les vêtements, après quelques coups de gueule et des interviews avec des experts gravitant autour du voyage, des photoshoots et, plus récemment, l’ajout de « top 10 voyage », j’ai l’impression d’avoir parcouru assez de chemin depuis 2013 pour pouvoir jeter un coup d’oeil derrière et faire quelques constats…


En 2013…

J’étais la SEULE ressource qui se dévouait entièrement au voyage en tant que personne taille plus. Je sais, j’ai fait plusieurs recherches sur Google avant de me lancer officiellement avec The Plus-Size Backpacker (The PS Backpacker, à l’époque). En dehors de quelques billets, ici et là, à l’effet que c’est chiant de voyager quand on est dodu(e)s, pas un site ne se lançait en profondeur dans la quête de solutions aux problèmes et défis auxquels sont confrontés les voyageurs plus corpulents en général, et les femmes taille plus en particulier.


On se multiplie!

Maintenant…

Bien que la communauté des voyageur(euse)s dodu(e)s demeure assez petite, je ne suis plus seule ! Du moins en anglais… car j’ai encore le monopole en français ! Mais les personnes rondes commencent à réclamer et à prendre la place qui leur revient… (On n’a jamais été aussi invisibles et oubliés que par l’industrie du voyage !) J’aime à croire qu’il y a de l’espoir !

Au cours des deux dernières années, plusieurs blogues et communautés sont nées sur le web; les blogues Travel with curves (Caroline du Nord, États-Unis), Plus-Size Adventure (Australie) et des groupes comme Fat Girls Hiking (Oregon, États-Unis) contribuent à rendre accessible le voyage, notamment le voyage « actif », aux personnes en surpoids, sans tenter de justifier ou d’excuser leur silhouettes et faisant la preuve hors de tout doute que la pesée ne définit pas qui nous sommes et nos capacités !


En 2013…

J’ai fait mes humbles débuts dans la langue de Shakespeare. Parce que la blogosphère et le marché taille plus étaient – et sont toujours – surtout anglophones pour le moment ! Mon plan? Conquérir les États-Unis, et après… qui sait ! (Presque pas ambitieuse, la blogueuse…!) Mais  conquérir le marché anglophone est loin d’être évident… parce que c’est ce que TOUT LE MONDE veut faire !

Maintenant…

L’an passé, après avoir lancé « Le Manuel des routards taille plus » (aussi rédigé en anglais sous le titre « The Ultimate Guide to Plus-Size Backpacking ») et effectué des entrevues avec différents médias francophones, j’ai décidé de me lancer dans la traduction de la majorité du contenu du blogue vers le français. (Ouf !) Depuis environ un an, je publie à toutes les semaines dans les deux langues, et, même si c’est beaucoup de travail, ça semble commencer à porter fruit…

… car mon following francophone a augmenté de façon considérable chez les francophones du Québec ! J’ai récemment eu la chance de réseauter avec beaucoup de gens de l’industrie et d’organisations gravitant dans le domaine du plein air et du voyage d’aventure dans le cadre du Salon aventure et plein air ; ça n’est sûrement pas étranger à mon récent pic de fréquentation francophone ! Et je suis tellement contente de cette nouvelle visibilité, car j’ai beaucoup à offrir à mes comparses francophones ! Mais tout ça n’aurait pas été possible sans le support des anglophones qui m’ont supporté depuis le début et qui m’ont donné envie d’aller un peu plus loin et de pousser l’aventure à fond ! Je ne regrette pas d’avoir fait le choix du bilinguisme (même si ça représente un travail considérable). Prochaine cible: LA FRANCE !


En 2013…

Le 9 avril 2013 paraissait mon tout premier billet à propos des difficultés de trouver un sac à dos adapté à ma silhouette. On y retrouve aussi le passage suivant: « Bien que je ne recommande pas de dépasser les 75-80 litres, il pourrait être difficile d’aller sous les 50-60 litres de volume. » #QUOI !?

Voyageuse insécure vous dites ! Insécure mais aussi un peu maladroite dans son choix de vêtements et d’équipement… ! Imaginez… j’avais apporté DEUX paires de sneakers en Inde !)

:
QUOI?!!

Maintenant…

QUOOIIIIII? 80 LITRES…? NON MAIS À QUOI JE PENSAIS ?! Jamais en 100 ans, haha ! Lors de mes voyages en Pologne et au Pérou, j’ai utilisé un sac à dos format bagage à main de 48 litres ! On dirait bien que les essais-erreurs ont servi à quelque chose. Ça et les cubes de compressions… et les tissus synthétiques !


En 2013 (mais surtout en 2014-2015)…

Je publiais de façon un peu aléatoire et pas régulièrement. Je me débattais encore pour trouver mon angle bien à moi. J’essayais de développer certains standards dans mes billets (comment structurer mes évaluations de produits/vêtements, par exemple). À l’époque, ce n’était pas évident de convaincre les organisations et les entreprises de me faire confiance avec des évaluations de produits. Presque impossible d’aller chercher de la visibilité auprès des médias ou d’autres blogueurs… J’étais un « bébé blogue » avec peu de contenu pour démontrer la nécessité, d’un site comme La Backpackeuse taille plus.

Maintenant…

Depuis plus d’un an, tous les mercredis (à l’exception des vacances de Noël et de mon voyage au Pérou !), je sors un nouveau billet… Pas mal non? Avec les années, j’ai augmenté considérablement les catégories de billets. J’ai aussi diversifié les sujets explorés (très fière de ma compilation de « Tops 10 voyage » !). Le tout, sans jamais dévier de ma mission première : trouver des alternatives et de solutions aux problèmes auxquels sont confrontés les voyageuses taille plus.

J’ai récemment commencé à écrire des billets pour deux sites web francophones : Belles et Rondes (j’y parle d’estime de soi et de diversité corporelle) et Économies et cie (j’y partage mes trucs pour économiser sur différents aspects liés au voyage)… autant de nouvelles façon de partager avec un nouveau public les beautés du voyage !


En 2013…

J’étais ZÉRO en forme. Sans doute une des raisons qui m’a forcé à revenir de l’Inde en catastrophe, malade comme un chien, à la fin 2012. Au printemps 2013, j’ai décidé de visiter le Guatemala et de faire des randonnées dans la jungle de Tikal et sur le volcan Pacaya. Du coup, j’ai aussi décidé de m’entraîner afin de pouvoir me lancer dans ces activités. Mais je savais que cela me permetteait de tirer encore plus de mes voyages et d’être plus active pendant mes périples.


« C’est comme si mon push-up de l’an passé n’avait rien donné… »

Maintenant…

J’ai eu la piqûre de la randonnée au Guatemala ! Depuis, j’essaie d’inclure une forme ou une autre de hiking dans mes voyages. Je ne vous raconterai pas d’histoires : mes entraînements réguliers ont fait que j’ai perdu du poids. Je suis demeurée discrète à ce sujet; la perte de poids n’est clairement pas le but de ce blogue (et je n’ai pas l’intention que ça change). Il est possible que j’écrive sur l’exercice (comme je l’ai fait pour la nutrition), dans la seule perspective de préparation ou de récupération dans le cadre d’un projet de voyage ou de randonnée et JAMAIS pour écoeurer les gens avec la perte de poids. L’unique but, c’est de permettre à plus de gens de faire des meilleures expériences en voyage ! Mon plus ardent désir?  Donner aux femmes l’envie de se lancer dans l’aventure… Et les convaincre qu’elles PEUVENT le faire, même si elles sont taille plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *