Bulgarie taille plus : Ruse (Русе)

« Bulgarie taille plus : Ruse » est le troisième billet d’une série inspirée de mon récent voyage en Bulgarie. Pendant 3 semaines, en septembre et octobre 2017, j’ai sillonné le pays et l’ai découvert à travers 6 villes différentes. D’est en ouest et du nord au sud, j’ai visité de nombreuses régions bulgares et c’est maintenant le moment de partager mes aventures !


Ruse (parfois appelée Rousse – Русе en cyrillique) est trop souvent considérée comme un simple tremplin vers la Roumanie. Négligée par beaucoup de voyageurs, cette ville a beaucoup à offrir à qui sait s’y attarder ! Avec sa population d’environ 150 000 habitants, Ruse est une ville jeune et pétillante qui vaut la peine qu’on s’y arrête pour plus qu’une simple escale…


Place Svoboda : coeur de Rusebulgarie taille plus ruse monument freedom place svoboda

C’est au centre de la Place Svoboda que s’élève le Monument en hommage à la liberté (Monument to Freedom). Cet espace vert, aménagé impeccablement et ponctué de fontaines est – littéralement – le coeur de la ville de Ruse. En plus d’être le point de départ de 18 rues qui sillonnent la ville, c’est aussi un lieu de rencontre et de détente. C’est aussi l’endroit idéal pour apprécier l’architecture dite « belle époque » de cette partie de la ville.

Après coup, pourquoi ne pas vous balader sur la rue Aleksandrovska ? Cette rue 100% piétons est l’une des 18 artères qui émanent de Place Svoboda.

En quelques mots (ceux du guide Lonely Planet !), Ruse, « c’est comme un bout de Vienne qui s’est cassé et qui a dérivé sur le Danube... »


bulgarie taille plus ruse sexaginta pristaForteresse Sexaginta Prista

Malheureusement, il ne reste que peu de vestiges originaux de Sexaginta Prista, le « Port des 60 bateaux ». Cet ancien fort romain, à son apogée vers 70 après JC n’a été que récemment découverte et mise au jour. Le gardien des lieux, un jeune homme hyper dynamique, sauve la mise par une connaissance exceptionnelle des lieux. (Il a personnellement travaillé à l’excavation et à la mise en valeur du site.)

La visite est à prix modique (quelques leva) et sur un site agréable, sur les berges du Danube. De quoi vous distraire pour une bonne heure environ… Les pièces romaines d’origine (monnaie, statues, etc.) à l’intérieur des locaux sont dans un état exceptionnel et valent le coup d’oeil !


Église Sveta Troitsa (Sainte Trinité) : la plus ancienne de Ruse

bulgarie taille plus ruse sveta troitsa sainte trinite

Avez-vous déjà visité une église SOUTERRAINE ? Voilà votre chance ! Datant de 1632, l’église Sveta Troitsa (Sainte Trinité) a été construite pendant le règne des Turcs sur la Bulgarie. À l’époque, on tolérait les églises, dans la mesure où elles étaient relativement « discrètes », notamment en hauteur…

C’est pourquoi de nombreuses églises bulgares ont des escaliers qui descendent en dessous du niveau de la rue. Vestige de la domination turque !

Ne ratez pas le petit musée dont la porte se situe sur le mur extérieur du côté de l’église. Vous y trouverez de nombreuses icônes (que vous pourrez observer de près) et de l’information sur l’église et la ville de Ruse.

Lors de mon passage, j’ai profité des rayons du soleil dans le petit parc qui entoure l’église. Pendant cette petite heure, j’ai rencontré une dame sympathique et son chien… Celle-ci m’a raconté avoir jadis été une actrice bulgare célèbre…


Le Danube bleu

Sans doute l’un des fleuves les plus connus d’Europe. Si vous visitez Ruse en été, vous trouverez une enfilade de bars et de cafés, le long des berges. Autant d’endroits idéaux pour siroter une boisson de votre choix… Tout en profitant d’une vue imprenable sur le fleuve. (Malheureusement, la plupart étaient fermés lors de mon passage, après la mi-septembre…)

De l’autre côté du Danube et du pont du même nom (anciennement connu sous le nom de Pont de l’amitié) : la ville de Giurgiu et la Roumanie. (Giurgiu est à une soixante de kilomètres au sud de la capitale roumaine, Bucarest.)

bulgarie taille plus ruse danube
Le Danube

Après Sofia, la capitale, de la rando à Vratsa et les berges du Danube à Ruse, j’ai poursuivi mon chemin vers l’est pour me rendre à la limite orientale de la Bulgarie : Varna et les rives de la Mer Noire…

Demeurez à l’écoute pour la suite !


Toutes les photos (C) 2017 – Edith Bernier (La Backpackeuse taille plus)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :