Fierté Montréal 2018: bleu électrique !




Dimanche dernier se tenait le grand défilé de clôture de Fierté Montréal. La couleur-thème pour l’édition 2018 ? Le bleu, symbole de paix et de sérénité. Comme l’an dernier, j’ai choisi de vous parler de la plus récente mouture de cet événement annuel. Pourquoi ? Parce que c’est un de mes moments favoris de l’été à Montréal, mais aussi parce que la communauté LGBTQ+ m’est très proche. Chaque année, de 250 000 à 300 000 personnes se massent le long des rues pour assister à cette parade. Celle-ci marque le début de la journée de clôture de Fierté Montréal. Le défilé s’est terminé par un T-Dance au Parc des Faubourgs.

(Photo en une : gauche, de haut en bas : BeBe Zahara Benet, Darienne Lake, Shangela – centr e: Todrick Hall, Calum Scott – droite : Peaches, Aja, Adore Delano)

(Je tiens d’ailleurs à remercier l’équipe de Fierté Montréal qui m’a accordé une accréditation pour une deuxième année.)


Jeudi 16 août – Drag Superstars (présenté par M.A.C. Cosmetics)

Après l’édition de l’an dernier (voir ici et ici), qui mettait en vedette 11 participants de la télé-réalité et compétition RuPauls Drag Race (RPDR), la barre était plutôt haute ! On pouvait difficilement s’imaginer un line-up plus impressionnant. Je pense qu’on peut désormais dire… défi relevé !

Bianca Del Rio, humoriste et drag queen rendue populaire par RPDR était l’hôte de la soirée. Elle a offert une prestation aussi acide et sarcastique qu’à son habitude… et peut-être un peu trop au goût de la foule. Le spectacle mettait aussi en vedette 12 drag queens Drag Race : Ongina, Pearl, Kameron Michaels, Monét X Change, Miz Cracker, Shangela, Darienne Lake, Aja, BeBe Zahara Benet, Adore Delano, Morgan McMichaels et Yuhua Hamasaki.

Fierté Montréal 2018 Drag Superstars
De gauche à droite : Pearl, Monét X Change, Kameron Michaels, Ongina, Miz Cracker

Aussi en vedette à Drag Superstars : Pangina Heals (juge à Drag Race Thailand) et les prestations de 5 artistes de Montréal (incluant les artistes montréalais bien connus Rita Baga et Michel Dorion).


Vendredi 17 août – « Clash », la soirée électro-glam-rock (avec Fischerspooner & Peaches) 

Sans doute l’événement le plus audacieux de Fierté Montréal cette année. Car on doit s’attendre à tout quand Peaches monte sur scène ! Sa performance ultra-féministe aux moments explicites n’a laissé personne indifférent. On ne censure pas pas Peaches ! Et c’est pour ça que la foule y était (et est restée, malgré la pluie pendant la prestation précédente !).

Avant elle sur scène, l’expérience multimédia de Fischerspooner. Danseurs sensuels, vidéos lascives, musique électro… et de l’eau ! (La pluie nous a surpris, mais le chanteur aussi, qui nous a allègrement éclaboussé de la passerelle !)

Fierté Montréal 2018 Clash Peaches Fischerspooner
Peaches, Fischerspooner

La soirée a débuté avec Van Hechter qui a offert une prestation lip-sync de quelques unes de ses chansons.


Samedi 18 août – Soirée « Jet Set » (avec Calum Scott, Deborah Cox & Todrick Hall)

On a eu droit à un Calum Scott à fleur de peau sur la scène du Parc des Faubourgs. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le public l’a accueilli à bras ouverts. Avec un son rappelant ses collègues britanniques Ed Sheeran et James Blunt, le jeune homme s’est complètement livré sur scène. Et la foule n’a pu qu’en redemander.

La soirée s’est enchaînée avec la chanteuse canadienne Deborah Cox. Elle a vite fait d’énergiser la place avec la fougue d’une jeune Whitney Houston, pendant ses années « Bodyguard ».

C’est à Todrick Hall, YouTubeur devenu  juge et chorégraphe à l’émission RuPaul’s Drag Race, qu’est revenu l’honneur de clore le spectacle. Son medley de succès des années ’90 a déchaîné l’assistance… et je n’y ai pas fait exception ! Il n’a pas tardé à remercier ceux qui ont rendu possible qu’un jeune homme noir et gay puisse réussir comme il l’a fait. Le clou de la soirée fut sans doute sa prestation de son récent succès « Dem Beats »… en costume de licorne (!!!) qui rappelait celui du vidéoclip de la chanson !

Fierté Montréal 2018 Jet Set Calum Scott Deborah Cox Todrick Hall
De gauche à droite : Calum Scott, Deborah Cox, Todrick Hall

Seul petit pépin de la soirée : quelques longueurs dans la prestation de Todrick Hall pendant ses changements de costumes. (On parle ici de 5 changements en environ 1 heure, ce qui n’est pas rien !)


Dimanche 19 août – Le grand défilé de Fierté Montréal

Comme je le mentionnais plus haut, la couleur du drapeau arc-en-ciel choisie comme thème pour cette année était le bleu. 9500 personnes ont pris part à cette parade qui s’est étirée sur une bonne partie de l’après-midi. Comme à l’habitude, le défilé avait lieu sur le boulevard René-Lévesque, au centre-ville de Montréal. Certains segments du parcours de 2,7 km étaient un peu chaotiques à cause de la présence de festivaliers dans la rue. (Contrairement à d’autres villes, San Francisco par exemple, l’itinéraire du défilé de Fierté Montréal n’est pas entièrement clôturé. Cela rend l’événement plus amical mais augment aussi le risque de perturbations du déroulement par la foule.) Les premiers ministres Trudeau et Couillard ainsi que plusieurs autres politiciens ont participé au défilé (à saveur électorale, avec les élections provinciales qui seront déclenchées sous peu).


Fierté Montréal 2018 – En quelques mots…

Depuis quelques années, l’organisation se démarque par le niveau et la qualité des spectacles offerts, rappelons-le, GRATUITEMENT. De nombreuses vedettes de haut calibre ont participé à l’événement au cours des années. (On pense à Gregory Charles, Nelly Furtado, Samantha Fox, Jonas, David Usher notamment.) Fierté Montréal a connu une belle évolution depuis sa création. On ne peut que nourrir de grands espoirs pour les éditions à venir !


Toutes les photos : 2018 © Edith Bernier




Soyez le premier à commenter

Leave a Reply - Votre réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.